Les prospections

Le projet a débuté par des campagnes de prospections systématiques (2013-2015) permettant de repérer et d’identifier les aqueducs et leur tracé desservant la ville romaine. Ces recherches ont permis de réaliser un travail de relevé topographique inédit proposant un premier bilan : nombre d’ouvrages d’art, implantation, morphologie, techniques de construction, identification des matériaux, localisation des sources…

Dans un second temps, les prospections ont été reprises (2018-2019) pour étoffer la documentation sur les ouvrages hydrauliques, à l’aide notamment des nouvelles technologies. L’utilisation du drone et de la  photogrammétrie ont permis la création de modèles 3D et d’envisager des relevés pierre-à-pierre en post-traitement.



Citer ce billet
Laetitia Borau (2020, 15 mai). Les prospections. AquAntique. Consulté le 16 avril 2024, à l’adresse https://aquantique.hypotheses.org/36

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search