Former et transmettre

Depuis 2017, ce projet de recherche a acquis une dimension supplémentaire, visant à proposer une formation à la fois théorique et de pratique de terrain à des étudiants.

D’une part, en tant que chantier-école, une véritable attention est portée à la formation et à l’encadrement des étudiants lors des campagnes de fouilles et de prospections : méthode de fouilles, relevé archéologique, enregistrement des données, mais aussi analyses du bâti, dessin architectural, identification des techniques de construction.

D’autre part, de véritables ateliers de formations (dans le cadre du labex LaScArBx) – géophysique appliquée, initiation à l’étude de mobilier archéologique (céramique, métal, faune), méthode de datation, topographie, photogrammétrie – ont permis aux étudiants d’enrichir leurs connaissances pratiques et théoriques des méthodes utilisées en archéologie. Des conférences sur le site par différents spécialistes (professeurs invités, ingénieurs, archéologues et restaurateurs du Conjunto arqueológico de Baelo Claudia) sont également proposées: conférence d’Alain Bouet (professeur à l’Université Bordeaux Montaigne, Ausonius) en 2018, de Petra Urbanova (Iramat-CRP2A), de Rémy Chapoulie (professeur à l’Université Bordeaux Montaigne, Iramat-CRP2A), de Brice Ephrem (Ausonius), de Iván García Jiménez et de María Luisa Salgado (Conjunto arqueológico de Baelo Claudia) en 2019.



Citer ce billet
Laetitia Borau (2020, 27 mai). Former et transmettre. AquAntique. Consulté le 16 avril 2024, à l’adresse https://aquantique.hypotheses.org/406

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search